Blog

Latest Entries

WILLIAM 39 ans (Dordogne, Nouvelle-Aquitaine) et TATIANA, 39 ans (ville natale Kharkov, venue en France depuis le début de la guerre)

Témoignage d’un couple formé depuis la guerre en Ukraine

J’ai rencontré Tatiana lors de ce qui devait être mon dernier voyage en Ukraine au mois de janvier 2022  (entre le 14 et le 24 janvier), un mois avant la guerre.

J’étais quelque fois venu auparavant et n’avais eu que de belles expériences et de belles « histoires » mais qui ne s’étaient pas concrétisées sur le long terme.

J’avais remarqué Tatiana bien avant et aurait voulu la rencontrer plus tôt mais tout comme moi elle s’était « engagée » ailleurs. Nos deux relations respectives n’ont pas marché …

J’ai donc enfin rencontré Tatiana lors de ce voyage et le courant est passé tout de suite instantanément.

Tatiana, outre que c’est une femme très belle, est une personne très intelligente et forte, avec un grand sens de l’humour en accord avec le mien.

Nous sommes restés en contact par téléphone, via Whatsapp et nous nous appelions tous les soirs ou presque. J’aurais même dû la rejoindre lors de la semaine fatidique pour 7 jours, mais au vu des éléments j’ai dû annuler ma visite au dernier moment. 

En effet, j’aurais dû être à Kharkiv entre le 20 et le 26 février… Je devais décoller le dimanche soir, le samedi matin malgré les évènements, j’étais encore motivé et le samedi après-midi je recevais de nouvelles informations qui m’ont fait annuler ma venue. Autant vous dire qu’elle était très triste, mais elle comprenais.

Suite à quoi nos échanges s’intensifiaient encore plus. Elle est tout de même restée à Kharkiv durant 2 semaines encore et décida de quitter la ville après en voiture avec son chien, american staff prénommé Titch, pour rejoindre ses parents dans la région de Mykolaiev, (environ 250 km au Nord de la ville de Kharkov).

Ces derniers sont actuellement en sécurité dans une zone encore calme, et qui je l’espère le restera toujours.

Après quelques semaines passées en famille, elle décida, vers le 17 mars de traverser toute l’Europe en voiture (La Moldavie, La Roumanie, La Hongrie, La Slovénie, l’Italie, et donc la France), avec son fidèle compagnon pour me rejoindre. Le 22 mars nous nous retrouvions enfin dans le sud-Ouest de la France ma région.

Il faut dire que nous ne nous étions rencontrés que 4 fois à Kharkiv durant une même semaine. Mais depuis nous nous entendons parfaitement.

Elle apprend actuellement le français. Elle a deux séances par semaine, je lui ai acheté un livre de traduction et je lui parle le plus possible dans ma langue.

En dehors de çà, nous communiquons la plupart du temps en anglais, car Tatiana maîtrise très bien cette langue.

Oui, la guerre a accéléré notre union c’est certain, car nous avons sauté les étapes : « je viens chez toi en vacances, tu viens chez moi en vacances, pour voir si ça colle » 😁

On s’est installé directement ensemble et çà a l’air de coller. Moi qui suis très « soucieux » de ne pas être trop pressé avant de se poser avec quelqu’un je suis servi 😂

Mais je ne le regrette absolument pas.

De manière générale ça se passe bien en France pour elle, je lui ai déjà présenté beaucoup de mes amis, une partie de ma famille proche. Et tout le monde l’aime bien et l’accueille à bras ouverts. J’ai de bons amis pour ça. Ils facilitent son immersion en France, lui posent beaucoup de questions et la mettent à l’aise.

En ce qui concerne nos projets : Nous apprenons encore à nous connaître, même si je pense que nous sommes sur une très bonne voie.

Nous devons partir en Allemagne pour le mariage d’une de ses meilleures amies au tout début de l’été et par la suite partir au Royaume-Uni (à Bath la plus belle ville d’Angleterre) visiter ma famille anglaise. Je prends le temps de lui faire visiter la région, les coutumes locales. Vous rappelez-vous je vis en Périgord dans le pays des châteaux-forts et de la bonne gastronomie (bien grasse ! 

Et après en effet il sera temps d’envisager des projets plus importants.

Avec toute ma reconnaissance et ma profonde sympathie. Merci encore Kateryna et à très bientôt sûrement.

***

Email reçu le 8 septembre

Bonjour Kateryna,

C’est un plaisir d’avoir de vos nouvelles. Oui tout se passe toujours aussi bien, on est pas marié encore, (on prend notre temps 😁).

Ya rien à dire, Tatiana est une femme exceptionnelle.

Pour ce qui est du français, c’est encore très laborieux mais ça avance doucement. Depuis le 8 août, elle a commencé un programme de français intensif, 3 jours par semaine, 6 heures par jour pendant 4 mois. Avant elle avait aussi des cours depuis le mois d’avril mais seulement deux à trois heures par semaine.

Je vous remercie encore, et du fond du coeur, pour cette rencontre.

Je vous souhaite une très belle journée et vous dit à très bientôt.

William

Retour