témoignage coeur de l’est

Rencontre avec belle femme d'Ukraine, témoignage du site de rencontres ukrainien

Patrick, 50 ans (Cannes, France) et Oksana, 43 ans (ville Natale de Kharkov, venue en France 1 mois après la guerre)

Rencontre avec belle femme d'Ukraine, témoignage du site de rencontres ukrainien

Témoignage d’un couple formé depuis la guerre en Ukraine

C’est terrible et terrifiant ce qui se passe en Ukraine. Je connais un peu Kharkiv et, bien sûr, je ne reconnais plus cette ville qui est assiégée de partout, c’est insupportable et inadmissible. Je n’ai jamais autant regardé les chaînes d’actualité que depuis le début du conflit : chaque jour j’espère une bonne nouvelle et un cessez-le-feu, mais malheureusement c’est le contraire qui se produit…

Comme vous le savez, j’ai rencontré Oksana par votre intermédiaire à Kharkiv début février 2022, et je comptais retourner la voir 2 semaines plus tard. Oksana devait venir à son tour à Cannes début mars. 

C’était horrible que je ne pouvais pas la rejoindre comme prévu pour la raison aussi dramatique que la guerre. En début de la guerre Oksana est restée en Ukraine durant 1 mois. Je gardais les contacts journaliers avec elle par WhatsApp. Elle s’était réfugiée chez ses parents à Krasnograd. Elle voulait s’échapper et venir en France, mais elle n’avait pas de voiture : elle avait vendu la sienne juste avant, et celle de son père n’était pas en bon état…

Elle avait peur de prendre le train ou le bus, parce que retourner à Kharkiv était trop dangereux et dans d’autres villes proches de Krasnograd c’était très dangereux aussi. Il ne me restais plus qu’à espérer pour elle et toute la population que les « couloirs humanitaires » soient mis en place rapidement, pour permettre aux personnes qui le souhaitent de partir. 

Finalement, elle a réussi à s’échapper d’Ukraine fin-mars et je l’ai enfin retrouvé à Paris ! Nous avons ensuite fait tous les papiers à Cannes, concernant son statut de « protection temporaire ». Tout s’est bien passé entre nous dès le début, et nous avons commencé à partager la vie commune.

Vous savez qu’Oksana et moi sommes des personnes très discrètes, prudentes et sincères. Nous sommes très heureux de notre relation et nous nous découvrons chaque jour des passions en commun. Nous ne nous quittons plus depuis fin-mars, et nous en sommes heureux. Oksana va beaucoup mieux : elle fait du sport, apprend le Kite Surf lors de nos voyages au Maroc, et progresse bien en français. Cet hiver nous avons prévu quelques séjours en montagne, pour faire du ski notamment. Beaucoup de nouvelles choses pour elle, et c’est sympa de partager toutes ces activités.

Nous nous aimons et nous nous entendons très bien, et c’est parfait ainsi. Nous pensons souvent à vous, et Oksana a envoyé trois de ses amies à votre agence. Merci encore de nous avoir permis de nous rencontrer.

J’estime que notre couple s’est formé avant la guerre. La guerre a été un ralentisseur à notre relation. En effet, nous avions pris les billets d’avion pour la France pour février, avant que la guerre ne commence, et à cause de la fermeture des aéroports Oksana a du attendre plus d’un mois avant de me rejoindre à Cannes. Mais l’amour est plus fort que tout. Donc, tout est bien qui finit bien !

Je vous remercie de nouveau pour votre contribution à notre belle rencontre, pour votre implication, votre aide, votre professionnalisme et votre gentillesse tout au long de cette démarche qui s’est avérée mouvementée et compliquée, vu la situation politique dramatique. Nous vous embrassons. A bientôt.

Read more