Blog

Latest Entries

Pourquoi les femmes slaves veulent trouver leurs maris à l’étranger

En Ukraine, selon les statistiques, il y a beaucoup moins d’hommes que de femmes. Beaucoup d’hommes de l’est boivent, donc ils ne conviennent pas pour la création de famille.

Le peu d’hommes sérieux et fiable qui reste, et qui sont célibataires – est vraiment traqué par la grande quantité de femmes célibataires les unes plus belles que les autres. Ni plus ni moins – une véritable chasse aux talons aiguilles !

La grande concurrence pour trouver un homme fiable a trop gâté les hommes slaves – les femmes de l’est font beaucoup d’efforts pour plaire, et pour faire plaisir aux hommes.

Les femmes ukrainiennes à la recherche de partenaire de vie doivent donc rivaliser pour attirer l’attention des hommes avec une foule d’autres belles femmes ukrainiennes célibataires, veuves ou divorcées.

Beaucoup de femmes de l’est s’inscrivent dans des agences de rencontres et sur des sites de rencontres internationaux

Beaucoup de femmes russes et ukrainiennes s’inscrivent dans des agences de rencontres avec des hommes étrangers

Donc, afin de ne pas souffrir de solitude, et de ne pas participer à cette chasse aux hommes qui ne manquent pas, d’ailleurs, de profiter de cette situation privilégiée, beaucoup de femmes slaves tournent vers l’étranger pour chercher l’amour et fonder une famille.

Les femmes ukrainiennes préfèrent les hommes étrangers, car ils sont plus à leur écoute, plus responsables, plus intéressées par leurs opinions, ne boivent pas autant que les hommes ukrainiens. Ils traitent une femme comme un partenaire égal et aident à élever les enfants.

Tandis que selon la mentalité ukrainienne, une femme devrait être derrière son mari, lui donner des enfants, et prendre soin de lui.

Beaucoup de femmes de l’est préfèrent les étrangers aux hommes de l’est

De nombreuses ukrainiennes ne croient pas qu’un mari ukrainien puisse comprendre leurs problèmes ou leur être fidèle.

Elles notent qu’un homme ukrainien a besoin d’avoir une ou plusieurs maîtresses pour augmenter l’estime de soi, c’est pour lui un attribut de «vrai homme». Sinon, que diront des amis et des collègues?

De plus de toutes leurs exigences envers les femmes, et le manque d’efforts réciproques, les hommes russes et ukrainiennes s’attendent à ce que même à la maison, après une dure journée, une femme ait l’air impeccable. C’est  donc rentré dans les gènes des femmes slaves de faire beaucoup d’efforts pour correspondre aux attentes élevées de leurs compatriotes et pour supporter la dure concurrence. 


Leave a Comment

Retour