Blog

Latest Entries

COLIN, 45 ans ( Roquefort-la-Bédoule, PACA ) et ANNA, 40 ans ( Kharkov )

Chère Kateryna,

Alors oui, après quelques mois de conversation avec de ravissantes jeunes filles, je me suis enfin décidé d’aller à  Kharkiv en juin dernier ! Et je n’ai vraiment pas été déçu du voyage !

Bref, avec les trois personnes avec qui je conversais régulièrement, je pensais que le « choix » de l’une d’elle serait difficile, car j’étais persuadé qu’au moins l’une d’entre elles pourrait me convenir.

Nos échanges étaient fournis, et nos rencontres ont été plutôt positives. En effet, toutes les trois pourraient vraiment me convenir…ou presque ! Ekaterina pour son intelligence et son charisme, Yuliya pour sa beauté et sa fragilité, Natalia pour sa tendresse et sa timidité, son caractère et sa

prestance…

Pour occuper ma semaine Ukrainienne, vous m’aviez aussi prévu trois autres rencontres «de votre choix», et à vrai dire, je me rendais à ces rendez-vous sans trop d’enthousiasme, étant déjà très émus par les rencontres prévues avec mes correspondantes. Si l’une des trois, miss Yana n’était vraiment pas compatible avec moi, une seconde, Ludmilla aurait pu l’être; du charme, de la classe, de la motivation, de la conversation, une frimousse à faire craquer…mais…attendez la suite!

L’une d’entre ces «inconnues » fut …la surprise…ma surprise…celle qui n’arrive qu’une fois…que l’onne s’attend pas…qu’en tous cas je ne m’attendais pas… D’ailleurs, Ludmilla votre correspondante sur

place, me souffle à l’oreille avant cette rencontre; « Anna est une fille qui à mon avis pourrait vraiment te convenir » …

Je ne peux pas vraiment expliquer le «pourquoi du comment» ; Anna est exactement la femme qu’il me faut ! Beaucoup de caractère, beaucoup de présence, parfaitement anglophone comme moi, artiste illustratrice de talent…et même si Anna n’a pas les canons de la grande blonde aux jambes interminable montées sur ressort avec une crinière blonde et une paire d’amortisseurs sur le cœur pouvant arrêter un camion en pleine course, je l’ai immédiatement trouvée…bien plus charmante que toutes les nanas que j’avais pu rencontrer depuis toujours!

Là-dessus, comme tout être humain qui se respecte, Anna était en droit de rêver elle aussi d’un mix Brad Pitt, Georges Clooney ou Leonardo di Caprio, avec plus de muscles et prêt à l’emmener sur un grand cheval blanc bien entendu…ce que je ne suis absolument pas ! Et si elle m’avouera dès la fin de notre première rencontre qu’elle y était venue «sans trop d’enthousiasme» et avait accepté la rencontre car elle n’avait

pas d’obligation à ce moment-là, elle m’avouera aussi qu’elle n’a pas regretté de s’être déplacé ce jour-là !

Mais passé nos disgracieuses barrières physiques dont on se fout éperdument, nous avons décidé de nous revoir…dès le lendemain à la première heure, le jour suivant, et suis bien entendu déjà retourné à Kharkov pour que l’on puisse passer du temps ensemble ! Bref, elle et moi « ça baigne, ça colle, ça match » !

Appellerait-on cela un coup de foudre ? Allez savoir ! Ce qui est sûr, c’est qu’Anna est la femme qu’il me faut, et si je pense être l’homme qu’il lui faut, elle me le dit souvent aussi ! Nous avons désormais du mal à ne pas nous appeler au minimum 10 fois par jour, et nous avons des projets en commun !

On y va doucement, step by step, mais une chose est évidente et l’est chaque jour un peu plus; on se plait mutuellement, nous sommes compatibles l’un et l’autre, nous avons les mêmes préoccupations

et envies; nous sommes faits l’un pour l’autre !

Nous allons par ce fait devoir…quitter votre agence…mais sans vous, cette rencontre n’aurait jamais eu lieu ! Un immense merci à vous et votre adorable staff en Ukraine, Armen, Ludmilla, Irina, Elena…et au plaisir de vous revoir tous et toutes !


Leave a Comment

Retour