Blog

Latest Entries

RAPHAEL, 42 ans ( Morbihan, Bretagne ) et DARIA, 26 ans ( Kharkov )

Témoignage sur agence matrimoniale en France
Témoignage sur agence matrimoniale en France

Daria m’avais intrigué déjà à travers nos correspondances. Elle paraissais posée et réfléchie, les pieds sur terre, pragmatique, motivée, et très famille, ça me plait qu’elle ait déjà un enfant, elle paraissait très mûre pour son âge, cultivée et intelligente.

Quand je l’ai rencontré, elle m’a paru incroyable cette femme : touchante, attachante, beaucoup plus belle en vrai qu’en photos, et débordante d’amour. Elle est magnifique, elle a un sourire extraordinaire, un regard, elle pétille.

Pour notre première rencontre, après le restaurant, où il y avait trop de bruit, on est parti marcher. On est allé nous promener au parc Schevtchenko, on s’est naturellement pris la main, parce que j’étais vraiment bien avec elle. Je pense qu’au début elle était intimidée. On a parlé, marché jusqu’à tard dans la nuit. On s’est assis sur un banc et on est tombé dans les bras de l’un l’autre. Elle m’a raconté son histoire. On ne se lâchait plus la main et on était collé l’un à l’autre toute la soirée.

Je me sentais bien avec elle. C’est au delà de l’apparence. Je la trouve très douce et apaisante et en même temps j’ai senti beaucoup d’énergie en elle.

Je sentais que je lui plaisais beaucoup, ce que je n’avais pas ressenti avec les autres femmes. C’est vrai que quand c’est réciproque c’est magique. C’était la seule avec laquelle j’avais ressenti cela.

Elle étais venu à Kharkov spécialement pour me rencontrer. Elle a pris le risque et a loué un appartement pour 5 jours pour rester sur place durant mon séjour. Elle savait que j’avais d’autres RDVs et que je devais les honorer, mais elle était patiente.

Le fait qu’elle s’organise et qu’elle demande cinq jours à son employer c’est de l’implication et de la determination. C’est ce qui me plait chez elle. Le fait qu’elle parle français c’est le top. Elle a dit qu’elle allait continuer à travailler son français et passer son permis de conduire pour être autonome en France.  Elle s’est projeté dès le début, tout comme moi . On s’est engagé l’un vers l’autre très rapidement.

C’est comme si on se connaissait depuis 10 ans. On n’en revenait pas. Pourtant, on vient des pays différents, on ne se connaissait pas.

J’ai compris le sens quand on dit que certaines femmes peuvent inspirer les hommes à se surpasser et à déplacer les montagnes. En fait, c’est ce que je suis en train de ressentir.  C’est complètement incroyable. Je ressens depuis notre rencontre à la fois une quiétude et en même temps une énergie exceptionnelle.

Quand j’ai fini tous mes rendez-vous, on a profité des jours qui nous restaient tous les deux en amoureux.

Je revoyais Daria tous les jours, on mangeait ensemble, en était collé l’un à l’autre dans nos bras à s’embrasser, c’était magique. Elle a pris des jours supplémentaires pour passer plus de temps avec moi. Je passais chaque jour de super moments avec Daria, et c’était dur à chaque fois qu’on devait nous quitter. A la fin de mon séjour nous sommes devenue inséparables, c’est beau.

Je suis clairement tombé amoureux d’elle, c’est elle que je voulais, c’est elle qu’il me fallait. Et surtout c’était réciproque. Je pense vraiment que c’est le début d’une très belle histoire d’amour et que j’ai trouvé la femme de ma vie. Je vais bien m’occuper d’elle et la rendre heureuse.

Je suis super contant . Mission accomplie. Je te remercie pour tout, Kateryna. J’aime vraiment ce que tu fais. Tu bosses dur, tu bouges, tu es une fonceuse et une très bonne ambassadrice des femmes ukrainiennes. J’aime bien ce que tu fais, c’est une dynamique qui m’a stimulé et qui m’a permis de trouver l’amour

****

Je suis de retour en France. J’ai hâte de la retrouver, elle me manque vraiment.

Je suis confiant en l’avenir. Je me disais que je ne trouverais jamais une personne comme moi. Et merci, ça existe ! .

Je croise les doigts elle a des vacances en septembre, elle essaie de voir pour combien de temps elle pourra venir.

On communique en vidéoconférence tous les jours, et on avance. Daria est en train de remuer ciel et terre pour boucler ses affaires en Ukraine, et pour pouvoir faire venir son fils en France, et qu’on soit tranquilles. On a tellement hâte de se trouver tous les deux.

***

Darya est venue en septembre me voir pendant 2 semaines, ma fille l’adore.

Ensuite, elle est revenue en octobre pour vivre avec moi pendant 2 mois !  Elle a démissionné de son travail en Ukraine. On a plein de projets professionnels ensemble. C’est beau ! On s’est vraiment trouvé, c’est génial.


Leave a Comment

Retour